decembre-2015-par-lucila-guerrero

Photographie: Lucila Guerrero

J’ai plusieurs chapeaux. Je suis musicien, biologiste, auteur, intervenant psychosocial auprès de gens ayant un trouble anxieux… Donc, me voici en gros.

Après un baccalauréat en sciences biologiques, je me suis orienté vers la musique. En 2006, j’ai obtenu un PH.D. (Mention d’excellence) en Étude et pratique des arts (UQÀM), pour une thèse interdisciplinaire intitulée Le chant des oyseaulx : comment la musique des oiseaux devient musique humaine. J’ai ensuite remanié sa thèse en un essai biomusicologique paru en 2008 aux Éditions Triptyque sous le titre Le chant des oyseaulx. Une petite surprise m’attendait en novembre 2007 : mon diagnostic d’autisme ou plutôt, et mieux, mon diplôme d’autiste (syndrome d’Asperger). Cet évènement marquant m’a inspiré un second livre : Musique autiste. Vivre et composer avec le syndrome d’Asperger (Triptyque 2011). La publication d’un troisième essai sur la musique est prévue pour 2017. Je donne depuis de nombreuses conférences sur les oiseaux et l’autisme, pour tous les publics.

img_8657

«Roseraie» en répétition sous ma direction. Le Vinatier, Lyon, décembre 2016. Photo par Coralie Adato

J’ai composé une soixantaine de partitions dont Bourrasque, pour flûte seule (publiée chez Henry Lemoine à Paris), Une Messe pour le Vent qui souffle, pour orgue (commande de Radio-Canada), qui s’est méritée les éloges de la critique, et l’oratorio L’Amour de Joseph et Marie donné en tournée dans l’Est du Québec en avril 2000. En 2008, ma contemplation symphonique Joie des Grives (basée sur les chants de onze espèces d’oiseaux du Québec) a été créée sous la direction de Jean-Marie Zeitouni au Festival international de Lanaudière. Une autre œuvre symphonique, Perce-neige, a été donnée en première le 15 février 2009, par l’Orchestre symphonique de l’Île-du-Prince-Édouard sous la direction du chef James Mark, et qui a été chaleureusement accueillie. En 2011, Forestare donnait Fougères 2, pour orchestre de guitares, contrebasse et tambour amérindien. En 2014, deux de mes œuvres pour un instrument solo ont été créées à Lyon : Auberivière (flûte) et Dent-de-lion (hautbois). À l’automne 2016, trois de ses œuvres sont créées de nouveau à Lyon dans le cadre d’une série de concerts et de conférences : Roseaux (pour cor anglais et orchestre de chambre), Rivages (clarinette solo), et Roseraie pour petit orchestre, cette dernière sous ma propre direction et qui sera bissée.

Je m’intéresse aussi au chant grégorien, que j’ai étudié auprès de maîtres réputés, et que je dirige maintenant dans ma ville de Sorel-Tracy; un choeur tout féminin (sauf moi) basé à l’Église Saint-Pierre-de-Sorel. Ma démarche de compositeur participe de la tradition classique occidentale à laquelle elle intègre tant des techniques contemporaines que les grands principes fondamentaux des musiques modales. À la fois méditative et énergique, ma musique porte les échos des sons de la nature, en appelant la civilisation humaine à une meilleure harmonisation avec celle-ci.

Je vous invite à découvrir ma musique, ainsi que d’autres aspects de ma personne et de mon travail, en visitant mon site:

www.antoineouellette.org

Vous pouvez me contacter à cette adresse:

ouellette.antoine@uqam.ca

 roseaux-debut

Advertisements