­photo1

Reconnue asperger en 2009, intéressée depuis toujours par le dessin bien qu’ayant dû suivre de « vraies études ».  Egalement costumière, tout en devant surmonter mes problèmes de « motricité fine ». En France le syndrome est encore mal connu. J’aimerais exposer l’absence de sens social, ce qui fait que je n’ai pu avoir la carrière qui m’intéresse . Faute d’avoir été prise au sérieux il y a sept ans je n’avais plus dit que j’étais asperger. Mais je pense à présent qu’il est temps de me définir comme telle artiste. J’ai toujours aimé l’art et le dessin.

 

Ma galerie ici:

 

 

scene-copie-copie
violect